L’entreprise de demain se fait avec l’humain d’aujourd’hui

Les Tissages de Charlieu se sont donnés comme mission de prouver l’efficacité et la rentabilité du développement durable. L’entreprise a la conviction que les trois piliers de ce modèle (protection sociale et développement humain, protection de l’environnement et pérennité économique) représentent l’évolution naturelle de l’entreprise de demain.

Protection sociale et développement humain

Protection de l'environnement

Pérennité économique

LA PREMIÉRE RICHESSE DES TISSAGES DE CHARLIEU, C’EST SON ÉQUIPE

« L’entreprise comme support de l’épanouissement de l’homme », tel est le credo des Tissages de Charlieu. Un credo autant philosophique qu’économique, car quand on est « bien dans ses baskets », on travaille mieux, plus efficacement et l’on sert mieux le client !

 

Faire confiance aux hommes et aux femmes pour valoriser leur travail

 

L’activité de tissage qui existe depuis le XVIème siècle sur les terres de Charlieu a permis la transmission de savoir-faire ancestraux. Ce sont ces savoir-faire qui ont fait des équipes de tissage (gareurs, tisserands, noueurs, ourdisseurs), de recherche et développement ainsi que celles de support (ordonnancement, comptabilité…) une entreprise réactive et performante. C’est grâce à ces qualités que les tissages de Charlieu proposent des tissus de qualité et dans l’air du temps.

 

Un engagement social concret

Les Tissages de Charlieu sont convaincus de l’importance de la Responsabilité Sociale des Entreprises d’aujourd’hui (voir ci-dessous), ils s’engagent concrètement dans cette direction.
C’est dans cet objectif là que les travailleurs handicapés ont toute leur place dans l’entreprise, qui en emploie deux fois plus que ne l’exige la loi (12%). Le taux de formation des salariés est également plus élevé (1,5 fois) que le taux légal.
De même, huit employées travaillent depuis chez elles, entre Paris, Lyon et Grenoble. Non seulement cette configuration leur permet de continuer à travailler pour les tissages de Charlieu tout en vivant dans la ville de leur choix, mais aussi de réduire drastiquement les trajets en voiture, et donc les émissions de gaz à effet de serre.
La conviction profonde de l’entreprise est que sa réussite est le résultat du travail de tous, dans la même direction. Chaque salarié, quel que soit son poste, contribue au service du client, au chiffre d’affaires et au résultat. Il est donc normal que chacun reçoive un retour de son travail. Pour concrétiser cette conviction, 25 % du résultat net avant impôt de l’entreprise est distribué à tous les salariés sous forme d’intéressement, deux fois par an.
Enfin, chacun est informé des activités et des projets de l’entreprise, et ce quel que soit son poste, au cours des réunions bisannuelles qui réunissent l’ensemble du personnel.

La RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) concerne la responsabilité d’une organisation vis-à-vis des impacts de ses décisions et de ses activités sur la société et sur l’environnement, se traduisant par un comportement transparent et éthique qui :

  • Contribue au développement durable y compris à la santé et au bien-être de la société
  • Prend en compte les attentes des parties prenantes
  • Respecte les lois en vigueur et est compatible avec les normes internationales
  • Est intégré dans l’ensemble de l’organisation et mis en œuvre dans ses relations

UN IMPACT ENVIRONNEMENTAL RÉDUIT

Les tissus des Tissages de Charlieu sont « made in France » et de part les règles sociales et environnementales de l’Union Européenne, ajoutées à celles de la France, figurent parmi les tissus les plus propres de la planète.

En 2009, Les Tissages de Charlieu créent l’association ALTER-TEX, qui regroupe des industriels du secteur textile. Son objectif alors est de structurer le développement durable dans l’industrie textile française. ALTER-TEX souhaite aussi mettre en valeur le textile français qui justement répond à des normes environnementales et sociales très strictes.

Ainsi 20 % du chiffre d’affaires des Tissages de Charlieu sont réalisés avec du textile bio-équitable et/ou recyclé, conformément à la charte ALTER-TEX. Cela permet de favoriser la production de coton bio issu de l’agriculture biologique, qui interdit, entre autre, l’utilisation de pesticides toxiques.

Enfin, les tissus des Tissages de Charlieu sont certifiés par le label international GOTS (Global Organic Textile Standard) qui assure que toutes les étapes de production satisfont aux exigences de la production « bio » en matière de protection de l’environnement, et ce depuis la culture des matières premières jusqu’à l’étiquetage et la commercialisation. Ces étapes doivent également répondre à des minimas sociaux.

ALTER-TEX | Les Tissages de Charlieu | Un savoir-faire textile traditionnel
Découvrir Altertex

Pour montrer son engagement pour le textile français, Les Tissages de Charlieu sont certifiés Origine France Garantie et participe activement à l’élaboration du référentiel du label France Terre Textile.

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DANS L’INDUSTRIE TEXTILE

Pour produire des étoffes (chaine et trame ou maille), l’industrie textile utilise des matières premières naturelles (coton, laine, soie) ou chimiques (polyester, viscose, polyamide). Il faut savoir que la protection de l’environnement rentre en jeu dès la production de ces matières premières, notamment car parmi toutes les étapes de production textile, c’est souvent celle-ci qui est la plus impactante sur l’environnement.
Pourtant, pour chacune de ces matières, il existe des alternatives qui rentrent dans la philosophie du développement durable. Voici un exemple avec le coton bio.

 

Du coton bio, c’est bien !

La plante de coton consomme beaucoup d’eau : il faut 10 000 litres d’eau pour produire 1 kg de coton. En plus, il représente 25 % des pesticides et herbicides déversés pour 2,5 % sur les surfaces cultivées de la planète. L’enjeu est de taille, puisque le coton est utilisé dans 50 % des tissus dans le monde…
La culture du coton biologique, ce n’est pas forcément consommer moins d’eau, mais c’est surtout ne pas la salir avec des produits chimiques qui empoisonnent la terre et le coton. Il ne faut pas oublier que ce coton se retrouvera au contact de notre peau !

 

Du coton bio et éthique, c’est encore mieux !

L’entreprise soucieuse de sa responsabilité ne peut pas se désintéresser des conditions de travail à chaque étape de la transformation de son produit. Quel est l’intérêt d’acheter du coton bio si ce sont des enfants qui le récoltent ?

C’est pourquoi les tissages de Charlieu n’achètent que du coton bio certifié GOTS (Global Organic Textil Standard). Ce label, délivré par des organismes certificateurs officiels, impose un niveau élevé d’exigences environnementales, de qualités techniques, de toxicité humaine et de minimas sociaux.

Le label permet de retracer toute la chaine depuis le champ du cotonculteur jusqu’au vêtement en magasin, via des certificats de transactions, pour s’assurer que des standards sociaux et environnementaux corrects ont bien été respectés tout au long du processus de production du vêtement ou du tissu.

« Il faut 10 000 litres d’eau pour produire 1 kg de coton ! »

Les 3 piliers du Développement Durable - Les Tissages de Charlieu

Du coton bio, éthique et rentable, c’est du développement durable !

Les Tissages de Charlieu gardent toujours à l’esprit la rentabilité et la compétitivité de l’entreprise, tout en exerçant leur responsabilité sociale et environnementale. Leurs produits en coton bio sont donc économiquement viables, et représentent environ 15% du chiffre d’affaires annuel. C’est le principe du développement durable.

 

Aucune entreprise ne peut exister sans l’économie et le marché, mais pas non plus sans penser à l’avenir de la planète. Le consommateur est indissociable de cette démarche, car c’est bien lui qui fait l’acte d’achat. Nous sommes tous responsables.
Il est indispensable de mettre de côté les clivages politique/idéologique/moraliste, pour être dès aujourd’hui les acteurs de ce changement.

 

 

Mise en oeuvre pratique du développement durable

Les Tissages de Charlieu ont développé des produits finis, qui a eux trois couvrent tous les aspects du développement durable :

– Ils sont bien sûr fabriqués en France

– les étoles sont en coton biologique (Létol)

– les sacs sont en fibres recyclées (Bis Repetisac & L’Indispensac)

– les ceintures sont confectionnées dans des ateliers adaptés (travailleurs handicapés) (Tonnerre de Belt)

Et comme ce ne serait pas du développement durable sans la composante économique, nous pouvons vous affirmer que ces trois produits cartonnent !

IMG_0145

Le saviez-vous ?